Argus, application healthy living

Le marché des applications healtthy living / wellness / bouge ton boule est en pleine expansion et l’offre est tout bonnement pléthorique… Applications et appareils connectés d’ailleurs. Entre les connected devices, les sensors, les montres connectées, les balances wifi, etc il paraît fort probable que vous trouviez une application qui corresponde à votre état de santé, à votre objectif ou à vos motivations.

Aujourd’hui j’ai décidé de tester pour vous Argus, disponible sur les iPhone version 5 minimum car comme de nouvelles nombreuses apps de traking et podomètre, elle repose sur le processeur de motion tracking M7. En gros, en mettant votre téléphone dans votre poche ou votre sac à main, et en laissant Argus en fond de tâche, cette dernière comptabilisera vos pas.

Pourquoi vous parler de cette app plutôt que d’une autre ?

Raison 1 : l’application est jolie. Oui je sais, c’est superficiel mais le design est franchement réussi et l’ergonomie également.

  Argus dashboard : add activity

Argus Dashboard

Argus dashboard : maintenir

Argus steps stats

Argus steps and cals stats

2ème raison : cette appli, comme toute les autres du même style (je pense plus particulièrement à Moves) vous aide à chiffrer vos comportements qui contribuent à votre santé : marche, boisson, alimentation, dépenses caloriques avec répartition entre dépense basale et activités, … et chiffrer ce genre de choses fait parfois un peu froid dans le dos avec nos jobs sédentaires.

3ème raison : les fondateurs d’argus sont des développeurs d’apps, ils ont donc bien compris que leur application était dépendante de l’iPhone et que l’iPhone a ses limites. La première étant que l’on ne l’a pas toujours sur soi. Du coup Argus propose de se connecter à des health devices tels que le Fitbit pour ajuster le compteur de pas, des capteurs cardiofréquencemètre, la balance Wifit ou la Pebble Smart Watch.

4ème raison : L’app vous permet d’ajouter à la main des activités ou bien de prendre des photos de votre nourriture pour finalement compléter votre tableau de bord et si par hasard ça vous saoule de rentrer à la main vos activités sportives comme 99,9% des personnes, Argus peut importer vos runs ou autres à partir de RunKeeper et se connecte également avec toutes les applications de l’univers Azumio.

Voilà, une appli relativement standard  d’activity traking mai qui se dénote par son design et par son business modèle : l’objectif d’Argus est en effet de vous vendre du temps de coach qui suivra votre timeline, vous encouragera, vous triquera quand vous mangerez comme un chancre et vous boostera quand vous ferez un temps de chiottes au Cooper. Le montant du coach vous coûtera quand même la modique somme de 49,99 US $ par mois.

Mon avis :

Comme toutes les apps qui reposent sur le M7, on rate pas mal de pas étant donné qu’on ne se ballade pas tout le temps avec son téléphone sur soi. Le couplage avec les podomètre ou bracelets connectés est relativement limité proposant une maigre panoplie de capteurs ce qui me semble discutable et pousse l’utilisateur à choisir un produit là o^Argus pourra déider de déelopper de plus nombreuses connexions à des APIs tels que Jawbone, Nike+ etc…

Le compte de pas est relativement peu précis et un peu optimiste. La connexion à un bracelet dédié améliore la précision.

Si l’application évalue les calories dépensées elle n’évalue pas les calories ingérées là où elle aurait pu se coupler au leader du domaine, MyFitnessPal dont le système d’enregistrement des aliments et des plats ingérés est le plus abouti (en tout cas autant que peut l’être un truc aussi lourd à faire…

Bref, marrant, bien pour commencer à objectiver son activité mais pour aller plus loin il vous faudra vous orienter vers un ensemble de solutions, apps, capteurs qui en fonction de vos besoins et de votre avancement dans la démarche d’healthy living, de vos activités, s’imposeront d’eux mêmes.

Les concurrents :

  • Moves, assez proche et au design également très réussi.
  • L’application FitBit dans sa version US qui maintenant intègre le motion tracking ave le processeur M7 et s’intègre également avec l’application Nike Moves.
  • Et donc pour finir l’application Nike Move, qui repose également sur le M7 pour compter vos pas (et je reviendrai sans doutes sur cette application…)

Il y a bien sur d’autres applications mais je vous fais partager ici principalement celles que j’ai testées…

Publicités

Nike+ lance son challenge de l’été

Tout cet été ils vous est possible de monter une équipe de dix personnes pour participer au challenge de l’été Nike+ en accumulant des points en courant, bougeant, vous activant en utilisant soit l’application Nike Running soit le NikeFuel Band, soit l’application Nike Training club.

Pour participer il faut :

  • une équipe
  • d’au moins un participant (jusqu’à 10 membres de l’équipe)
  • d’un capitaine
  • d’un nom d’équipe
  • un nom d’équipe
  • et il vous faut partager un maximum vos sessions en prenant une photo et en utilisant le hashtag du nm de l’équipe.

Pour s’inscrire il suffit de vous rendre sur le site de Nike+.

Et si vous voulez rejoindre une équipe il vous faudra le nom de l’équipe et l’email du capitaine.

J’ai créé une équipe, RunInFrance, et si vous voulez la rejoindre laissez un petit message en commentaire de ce post et je vous donnerai mon email.

NB : bon, un côté que je commence à trouver un peu lourdingue dans l’univers Nike c’est le tout marketing un peu à l’arrache… Une préinscription, quasi aucune application, aucun effort pour fournir un espace d’équipe, voir si les points sont comptabilisés… Bref, c’est un peu fidèle à leurs applis un peu bling bling, sympathiques mais pas toujours hyper performantes

 

 

 

Mizumo Wave Ascend 8

Depuis plusieurs jours, et plus particulièrement que j’ai vu une horde de psychopathes faire un trail D+2000 de 20 km en 2 h et quelques, je réfléchissais à prendre des chaussures de trail pour m’y essayer gentiment sur des chemins plutôt terre / chemins et sur des dénivelés raisonnable.

La descente que j’ai réalisé mardi du Val de Nuria vers le village de Quéralbs en Espagne m’a définitivement convaincu de passer à l’acte, le dernier jour des soldes aidant.

Val de Nuria vers Queralbs

(image cliquable – ne pas tenir compte des temps… Balade en famille oblige !)

J’ai donc craqué pour des Mizumo Waze Ascend 8, plutôt correctement notées sur différentes reviews, légères et correspondant à des chemins de terre, ce que je compte justement faire.. Les chaussures de l’ancienne colletion Mizumo trail donc, qui avait fait long feu, ce dernier annonçant une toute nouvelle gamme trail (mais qui pour moi attendra les prochaines soldes…) Vachement belles, vachement confortables et maintenant il va falloir que j’aille essayer tout ça grandeur réelle. Mes Hoka One One Kailua Comp sont clairement trop amortissantes pour des chemins de terre ruinant complètement tout effet de rebond et m’enfonçant littéralement dans le sol.

Petite galerie photo ci-après parce que vous êtes peut être comme moi et vous vous dites que les visuels des magazines o des sites permettent pas toujours de se faire une idée précise du modèle.

Mizumo Wave Ascend 8 - 1

14600876347_05c9867a00_o

Mizumo Wave Ascend 8 - 3

Running Heroes, app & rewards for runnners

Pour tous ceux qui ne connaitraient pas, je ne peux que vous conseiller de vous brancher sur le site Running Heroes (pas d’application en France en tout cas à ce jour).

Running Heroes homepage

Le site vous permet de vous connecter à vos applications préférées de running (Garmin, Nike+, Strava, Runstatic, MapMyRun, RunKeper) et de marquer des points pour chaque course (en gros sur une course de 10 km on marque à peu près 50 point;

Une fois un nombre assez important de points collectés, vous pourrez bénéficier de « cadeaux » sous forme de réductions pour des frais d’inscription à des courses, des réductions sur des magasins de running, etc…

Et sincèrement les récompenses sont loin d’être pourries !

Running Heroes rewards

Ce site a été testé et approuvé ! 🙂

Sinon pour ceux qui habitent aux US, il y a l’application sur l’app store (US Seulement) everymove.org qui ne s’en tient pas aux courses et se couple également à un nombre important d’applications de running. Seul soucis : pas de récompenses pour les résidents non US (mais par contre un côté beaucoup plus communautaire et fun.)

Seconde séance de fractionné

Seconde séance de fractionné sur l’entraînement 10 km que je poursuis (poursuivre est le bon mot…).

Le fractionné est toujours aussi violent mais globalement je tiens la distance. Toujours obligé de marcher sur la minute de récupération et non pas de trotter afin de pouvoir faire redescendre un peu la fréquence cardiaque.

Satisfait quand même de voir les vitesses sur les 2 minutes de vitesse « élevée », le réel écart par rapport à mon allure moyenne, le fait également que la cardio semble mieux maîtrisée globalement et enfin la vitesse moyenne sur l’exercice de fractionné + la demi-heure de footing qui est de 11,6 km/h en enlevant les temps de marche de début et fin de séance.

Seule déception sur les dernières 15 minutes de footing je suis obligé de prendre deux breaks marche pour arriver jusqu’au bout debout.

Training semaine 2 session 7

Voilà, sinon je viens de passer les 250 km de ourses sur Nike+ Running, l’application que j’apprécie toujours autant pour son côté casual et communautaire.

Nike+ Running Records

Groupe RunInFrance Nike Fuelband

Nike Fuel BandDans le prolongement du blog, j’ai lancé un groupe RunInFrance pour les utilisateurs de Nike Fuelband. Alors les groupes sur Nike Plus c’est un peu la plaie : accessible que sur iOS, uniquement pour ceux qui ont un Fuel Band, mais bref, si le coeur vous en dit de me rejoindre pour participer, échanger et pourquoi pas se motiver, l’adresse est : http://go.nike.com/01ks4pdt (accessible que d’à partir d’un téléphone iOS).

J’y posterai en tout cas mes entraînements et diverses choses. Je comprends que la timeline Facebook remplie de chronos et statuts de runners puisse fatiguer à la longue donc j’essaie de trouver des alternatives tout en essayant de créer une micro-communauté avec mes amis et contacts qui sont intéressés par le running

Mon programme 10 K, overview une.

Petit point sur le déroulement du programme 10K que j’ai choisi au bout d’une semaine.

Overview programme 10 K - première

Tout d’abord au niveau de la forme générale, je me sens de mieux en mieux. Certes l’hernie discale n’est pas toujours facile à gérer en course mais globalement il ne me semble pas que ce soit le running qui détériore la situation. Côté genoux, c’est toujours un peu border line mais globalement plus de douleur. Surtout une frayeur à chaque course de forcer un peu trop…

Mon coeur se porte de mieux en mieux. Je vois bien que le rythme cardiaque, toujours élevé sur l’effort monte quand même de moins en mois. Alors que la moindre course à 10 km/h faisait grimper il y a quelques semaines la fréquence cardiaque à 175 et plus, aujourd’hui j’arrive à plafonner à 172 pulsations pour du 11,5 km/h. J’espère encore arriver à abaisser cette fréquence à l’effort car aujourd’hui ma marge de manoeuvre est encor peu limitée pour me faire plaisir sur les entraînements et je dois sans arrêt surveiller le cardio et gérer mon allure à la baisse.

Côté poids je stagne aux environs de 84 kilos. La période d’été est dure à gérer coté alimentation : apéros, repas en famille, etc… Et moins de temps pour s’entraîner au final. Je pense que c’est le côté le plus délicat à gérer dans l’entraînement : rester disponible pour les autres qui comprennent mal cet investissement et sans penser à mal essaient de vous dissuader indirectement en vous demandant d’être plus disponible.

… Seule solution que je peux arriver à trouver… Me lever plus tôt.

Voilà, sinon sur la dernière séance que je mets ci-dessous (5 minutes marche, 45 minutes course, 5 minutes marche), je suis à peu près à 10,8 km/h de moyenne hors période marche. Il y avait un vent terrible et c’est surprenant d voir à quel point cela est sensible et l’on voit clairement à quel moment je fais demi-tour et où le vent est dans mon dos !

Programme 10 K - semaine 2 - entraînement 6

Je pars toujours aussi un peu fort sur les séances et il faut que j’arrive à calmer ça. Je garde maintenant un peu d’énergie pour la fin de course et j’arrive à accélérer en gagnant à peu près 1 km/h. Rien de génial mais bon… pas si mal.

Bon demain c’est fractionné… No pain, no gain