Calcul de ma VO2max

Ce week-end, gros plaisir de geek runner, je me suis offert la Polar V800

Un gadget hors de prix, truffé de fonctionnalités que le débutant en course à pied que je suis n’utilisera sans doute pas au dixième.

Quoi qu’il en soit, cette montre intègre un test « fitness » (et beaucoup d’autres tests d’ailleurs) qui permettent d’évaluer plus précisément votre niveau de santé.

La VO2max

La consommation maximale d’oxygène ou VO2max – dont le « V » est en principe surmonté d’un point afin de signifier qu’il s’agit d’un débit –, est le volume maximal d’oxygène – en fait du dioxygène mais l’appellation habituelle use du terme « oxygène » plutôt que « dioxygène » – qu’un organisme aérobie, en général, ou le sujet humain en particulier peut consommer par unité de temps lors d’un exercice dynamique aérobie maximal.

Chez l’humain, le (ou la) VO2max s’exprime habituellement en litres d’oxygène par minute (L/min). Afin de personnaliser la mesure et tenir compte des différentes constitutions (enfant ou adulte, petits ou grands gabarits…) la valeur observée est le plus souvent rapportée à l’unité de masse corporelle pour déterminer un VO2max dit « spécifique », qui s’exprimera alors en ml/min/kg. Cette dernière valeur est un excellent indicateur de la performance potentielle du sujet dans les épreuves d’endurance, (sportives ou non) : plus elle est élevée, meilleure sera la performance éventuellement réalisée.

Source Wikipédia

En somme, plus la VO2max est élevée mieux c’est pour faire du sport.

En dehors du coach sportif numérique intégré à la V800, le tableau d’Hermann donne les correspondances de VO2max en fonction du temps réalisé sur des courses de 3 ou 5 kilomètres.

Il existe de nombreuses méthodes pour évaluer la VO2max en bref, et le site Lepape-info nous en rappelle quelques unes dont celle du test du Cooper et la formule associée : VO2max (ml/kg/min) = [distance (en mètres) – 505]/45 (où donc distance est la distance maximale réalisée en 12 minutes de course cf test de Cooper)

Petite satisfaction personnelle, le tableau d’évaluation Polar me classe pour ma tranche d’âge en « très bon » sur la VO2 max, avec un indice de 49.

Tableau pour les hommes d’évaluation de la VO2Max

Age / Years Very low Low Fair Moderate Good Very good Elite
20-24 < 32 32-37 38-43 44-50 51-56 57-62 > 62
25-29 < 31 31-35 36-42 43-48 49-53 54-59 > 59
30-34 < 29 29-34 35-40 41-45 46-51 52-56 > 56
35-39 < 28 28-32 33-38 39-43 44-48 49-54 > 54
40-44 < 26 26-31 32-35 36-41 42-46 47-51 > 51
45-49 < 25 25-29 30-34 35-39 40-43 44-48 > 48
50-54 < 24 24-27 28-32 33-36 37-41 42-46 > 46
55-59 < 22 22-26 27-30 31-34 35-39 40-43 > 43
60-65 < 21 21-24 25-28 29-32 33-36 37-40 > 40

Source : Polar.com

Publicités

10 kilomètres pour la seconde fois…

Déance 6 Juillet 2014

Séance de 10 kilomètres ce week-end. Seulement ma seconde. Content d’arriver à cette barre d’autant plus que l’un de mes objectifs est de réaliser la Mo Run à Bristol en novembre.

Pas de fatigue excessive à l’issue, mais une fréquence cardiaque un peu élevée. J’apprends à comprendre les zones de Fréquence Cardiaque et je vais commencer à préparer mon programme d’entraînement pou les semaines à venir sur cette distance.

Le début d’une aventure

Avec un peu de retard je me décide à ouvrir ce journal de bord, ce lieu de publication et de partage car je m’aperçois à peine de l’aventure dans laquelle je me suis engagé…

Il y a maintenant neuf mois de cela je pesais 107 kilos et quelques pour un 1,80 mètres et maintenant c’est un peu plus de 86 kilos, pour la même taille.

Que de changements en qelques mois, mais également, que d’efforts. Si j’ai voulu appeler ce blog « RunInFrance » c’est car ce challenge personnel m’a amené vers le sport et surtout sur la course à pieds et que je me suis mis à aimer cet univers, cet effort, le matériel, les geekeries de runners, les chaussures, et cette volonté qu’il faut pour se dépasser soi même.

Alors voilà, j’ouvre ce journal de bord pour commencer à partager cette aventure personnelle sous tous ces aspects.

Et avant tout quelques présentations.

Je m’appelle Frédéric, j’ai 39 ans et je suis consultant. Autant dire que je passe ma vie devant un bureau, sur une chaise, dans une voiture ou dans un train. Rien de bien sain…

J’habiterai bientôt près de Toulouse et il y a maintenant donc 9 mois j’ai décidé de reprendre ma santé en mains !

Bienvenu dans mon quotidien et merci à tous ceux qui m’ont soutenu et me soutiennent encore.