Entrainement 3 semaine 1

Session de jogging après le fractionné d’hier. Le programme prévoyait 30 minutes, je suis parti sur une heure. J’ai jamais vraiment aimé les ordres et les consignes. Et j’avais besoin de courir un peu plus longtemps pour me vider la tête.

Je suis  à la peine dès le début de la session, mais j’essaie de garder le rythme et les jambes. Hors partie marche je stagne à 11,5 km/h de moyenne. 1 km/h de plus qu’il y a 3 semaines. C’est donc plutôt pas mal je trouve. A partir du 7ème kilomètres les faux plats s’enchaînent et j’essaie de relancer mais la cadence ne s’améliore pas. J’arrive juste à limiter l’impact sur la vitesse moyenne alors que je voulais accélérer. Le léger vent de face constitue un frein supplémentaire.

Malgré tout ça, je finis la session la tête vide, et plutôt content d’avoir géré le manque de forme et limité l’impact sur les résultats. Je rentre tranquillement à Fontès en marchant une petite demi-heure avant d’attaquer la journée de travail, frais, dispo mais physiquement fatigué. Une saine fatigue. Déjà il me tarde de renfiler mes chaussures et d’aller me défouler un peu en essayant d’accrocher des meilleurs temps.

Semaine 1 session3 : running in Fontès

Courir à Fontès : un vrai plaisir. Un magnifique village entouré de vigne, au pied d’un volcan. Une luminosité, un soleil, un climat génialissimes.

Fontès

Publicités

Mes chaussures : Hoka One One Kailua Comp

Non… parmi toute ma collection de chaussures de running ce ne sont pas les plus belles et je dirais même que ce sont les plus moches. Pourtant c’est avec elle que je cours. Elles m’ont été conseillées avant que je me mette à la course par les gars de chez Running Conseil à Béziers, et ils ont super bien fait leur job. Étant en léger surpoids à ce moment avec une hernie discale emmerdante, et commençant la course sur route, ils m’ont orientés vers des chaussures au super amorti pour éviter de me casser plus.

J’ai essayé de changer pour des pompes plus « glamours » et blingbling et la sanction a été immédiate : tendinites de la patte d’oie et de péroniers.  Après un mois et demi sans course, je suis revenu à mes bonnes grosses Hoka One One qui m’ont permis de me remettre sur pied et de ne plus me casser.

En synthèse : des chaussures au super amorti sur route, légère, bien aérées. J’y ai rajouté des lacets xtenex absolument magiques qui la transforment en vrais chaussons. Et j’ai enfin rajouté le capteur de pas Polar qui me permet de suivre le rythme de mes foulées ainsi que leur longueur. Seul bémol fatalement : la durée de vie est un peu courte et au bout de 200 kilomètres on voit clairement les semelles s’user. Vous en dire plus sur son dynamisme, sa réponse, son contact tout ça tout ça ce serait de la bullshit. Je suis loin de courir assez bien pour faire la différence hormis sur l’amorti et le confort. Mais d’autres font ça très bien, et la review de Sylvain Bazin est très bien.

Hoka One One Kailua Comp, Running Shoes

Pour les prochaines je resterai donc sans doute fidèle à Hoka One On et j’envisage ça : Hoka One One Stinson Tarmac M