Unicef Heroes Day : On l’a fait

Il y a un peu plus d’un mois maintenant, je suis tombé sur l’annonce de la première course « virtuelle » organisée par Unicef, Unicef Heroes Day.

Quel est le concept ?

Chaque coureur peut s’inscrire sur le site http://www.unicefheroesday.com pour créer son profil et s’inscrire pour une course mondiale qui se déroulait le 19 avril 2015.

Chaque coureur, lors de cette course devait courir avec son application GPS favorite et coupler le compte de l’application (Nike Running, Garmin, MayMyRun, Polar, etc…) pour que son parcours de 10 km soit comptabilisé, chronométré et classé.

Cette course se déroule par équipe de 4 personnes maximum : ainsi il est possible de créer une équipe et d’inviter ses amis et ce même si ces derniers sont à l’autre bout de la France ou du Monde.

Dans les semaines précédant la course, les coéquipiers peuvent également comptabiliser des kilomètres pour chaque course avec la même application mais également participer à des défis (par exemple chaque membre de l’équipe doit courir 10 km cette semaine ou 6,5 km ce week-end).

Au final, trois classements sont réalisés pour les équipes :

  • Nombre de km parcourus
  • Temps moyen de l’équipe le jour de la course
  • Fonds levés (puisque l’objectif de cette course était de lever des fonds)

Voilà,ça c’était le concept.

Maintenant mon retour.

L’esprit d’équipe

En quelques jours j’ai réussi à monter une équipe. Je ne cherchais pas à avoir une équipe de « flèches « et l’idée n’était vraiment pas de jouer le chrono. Je voulais surtout essayer de monter un groupe sympa avec des gens qui aiment courir. Je viens personnellement de très loin sur la course à pieds et je cherche avant tout une motivation et les amis, la convivialité, ça aide ! Trois amis se sont mobilisés : un parisien, un chartrain, un alsacien, et moi donc sur Toulouse. Ça a été vraiment super de nous booster un petit peu sur les kilomètres courus, de regarder les kilomètres de collègues et de se bouger parfois en ce qui me concerne pour faire une sortir. Nous avions des niveaux très différents et à aucun moment le challenge sur le temps n’est intervenu. Aucune pression. On faisait tous ça pour le plaisir étant déjà coureur.

De par mon boulot je voyage pas mal et finalement j’ai plus d’amis à Paris, en Alsace ou ailleurs qu’en Midi-Pyrénées, du coup cette application et et événement arrive vraiment à insuffler un esprit d’équipe même à distance et offre surtout les moyens de se projeter dans une vision d’équipe des résultats aussi bien pour les entraînements que pour les temps.

Humainement cela a été une expérience très enrichissante pour moi qui court depuis peu longtemps.

La course connectée

Unicef Heroes Day repose sur une base technique fournie par Running Heroes. Running Heroes est un site qui fonctionne exactement sur le principe décrit : vous vous inscrivez sur le site qui capitalise chaque kilomètre réalisé avec votre application GPS, ce qui vous permet de cumuler des points et de bénéficier de réduction sur des inscriptions à des courses ou sur des produits.

De plus en plus de coureurs utilisent des applications de running ou des montres GPS. Running Heroes et donc Unicef Heroes Day, prennent en charge la plupart des applications de running.

J’ai trouvé un point qui m’a un peu déçu ; il faut impérativement courir en extérieur. En intérieur avec un foot pod sur un tapis, cela ne fonctionne pas. Pour éviter la triche sans aucun doute mais bon disons qu’avec un foot pod normalement il est difficile de tricher.

Vraiment rien de grave puis au final cela m’a forcé à sortir mes fesses en plain air.

Le suivi

Le site de visualisation et de suivi des courses est très bien réalisé allant à l’efficacité. Classement et suivi de chaque équipe, kilomètres parcourus pour chaque TeamMate.

Pas d’application dédiée mais le site est clairement compatible avec les mobiles et est bien suffisant.

L’innovation

Je teste pas mal d’applications de course et de wellness en général et à ma connaissance c’est l’une des premières qui permette de bénéficier de suivi par équipe et ça c’est vraiment génial. J’aimerais beaucoup pouvoir bénéficier de fonctionnalités de e type sur les applications que j’utilise pour avoir une vue « équipe ».

Innovation aussi pour cette course connectée. C’est je pense une première. C’est top. Ça demande au final peu de budget je pense et cela pourrait vraiment permettre d’organiser des classements q’équipe sur le plus long terme à travers des événements réguliers. Hebdomadaires par exemple soyons fou 🙂

Les résultats

On va pas se mentir, à la fin, comme beaucoup je pense on a quand même regardé les résultats. La team RunInFrance se positionne approximativement 124ème sur les 2600 équipes inscrites. Pas dégueulasse. Alors oui, je crois qu’on peut dire qu’on était content de nous. Content d’être sortis tous les 4 courir ce même jour.

Maël, le plus matinal d’entre nous a mis la pression direct en claquant son meilleur chrono sur 10 k et en tombant en dessous de la barre des 40 minutes. Autant dire que pour nous autres c’est l’avion de chasse de l’équipe. Le reste de l’équipe fait des temps tout à fait honorables. Tout le monde joue le jeu et se met un peu la pression sur la course ce qui au final nous donne un temps moyen de 45’39 » et 25 centièmes.

De mon côté je me motive pour sortir courir malgré le mauvais temps. Je me mets dans ma tête en condition de course / compétition mais clairement sans le monde sur la « ligne de départ » c’est quand même moins facile d’être à fond. Je fais un départ un peu fort. Je pars pour essayer dans ma tête de battre mon temps de 45′ sur les 10 k mais je pense qu’à aucun moment je n’ai les jambes et la forme suffisante.

#unicefheroesday #runinfrance

Je bats mon meilleur temps sur 5 km mais après je m’effondre sur les kilomètres 7 et 8, que je peine systématiquement à passer. Au final je bouclerai un peu déçu quand même sur un 46′ et des poussières.

Au final, une belle idée pour une bonne cause et une organisation dans faille.

En espérant que ce genre d’initiatives se généralise ou se pérennise.

L’avis de Jérôme

Je ne pense pas exagérer en disant que je suis un peu techno-addict et hyper-connecté (je suis un de ces dinosaures du web). Alors quand j’ai entendu parler de UNICEF Heroes Day, j’ai trouvé le concept génial !
Il fallait juste que ce soit bien réalisé pour que le truc prenne. Et ce fût très bien réalisé ! Le site de l’événement est simple et efficace. Et pour ma part, tout a fonctionné immédiatement : comme j’étais déjà inscrit sur Running Heroes, j’ai privilégié cette option pour m’inscrire et l’accès à mes données de running enregistrées sur Runtastic étaient immédiatement disponibles ! Bravo la technique (sans oublier que de très nombreuses applications de tracking d’activité étaient supportées).
D’un point de vue pratique, il y avait vraiment de très bonne idées, telles que la période d’entrainement pendant laquelle on accumule les kilomètres, ou encore les défis à relever régulièrement. Je voudrais également saluer la communication autour de l’événement qui était vraiment très bien dosée : ni trop, ni trop peu.

Deux petits points négatifs pour moi :

1/ Dommage que les kms accumulés lors de l’entraînement ne commencent qu’à partir de la date d’inscription Je ne trouve pas cela très équitable et pas très logique, non ?
2/ Avec ce concept j’ai eu du mal à me mettre en mode compétition : pour être honnête avec mes co-équipiers, je faisais un peu une sortie comme tous les jours… tranquille.. puisque j’ai même poussé le vice jusqu’à faire 14kms au lieu des 10 nécessaires… quelle idée ?!
QUOI QU’IL EN SOIT, C’EST UN CONCEPT GÉNIAL ! À RENOUVELER !

Jérôme Charron, Equipe RunInFrance :)

L’avis de Mael :

Utilisant le service Running Heroes, j’ai très tôt été informé du challenge Unicef Heroes Day. Mais je ne me suis pas inscrit immédiatement : il fallait courir un dimanche, jour où je ne cours que rarement (si ce n’est pour faire une course, ce qui ne m’arrive que 2-3 fois pr an), préférant dévoluer ce jour à ma petite famille.
Si le concept m’avait immédiatement plu, je n’avais pas franchi le pas de l’inscription. Mais ce n’était pas si grave : Fred s’est chargé de me motiver. A partir du moment où il m’a sollicité, ça m’a paru évident de participer !
Le petit couac, pour moi, a été technique : le code pour rejoindre l’équipe de Fred ne fonctionnait pas (le bug a finalement été réparé [Remarque de Fred justement : c’est entièrement ma faute : jeme suis gouré à la création du compte et cela a créé un nouveau compte Running Heroes, j’ai du demander au staff de faire la bascule sur mon ancien compte et l’ID du groupe était perdu en chemin. Le staff super réactif a réparé ça sous 48 h] ), j’ai donc été le dernier à rejoindre l’équipe. Comme Jérôme, je trouve dommage – surtout en ayant été victime d’un bug de la plateforme – que les km parcourus avant de rejoindre l’équipe ne soient pas comptabilisés. Pour le reste, l’évènement, parfaitement décrit par Fred, a vraiment été bien pensé.
Le Jour J, je pars à la même heure que d’habitude : un peu après 6h30 (me laissant ainsi le temps de consacrer le même temps que d’habitude à ma famille). Je me lance avec pour objectif d’être rapide, mais sans trop de repères sur la distance (en course, je n’ai pratiqué que des semi-marathons). Le premier km, parcouru en moins de 4 minutes, me laisse penser que je suis dans le bon tempo ; de fait, je réalise quasiment chaque km en moins de 4 minutes. Et, malgré un léger ralentissement sur la fin (en raison d’un petit vent de face, pas violent mais un peu frisquet à cette heure matinale), je boucle mes 10 km en 39’20, améliorant d’environ 45 » mon temps sur 10 km. Par contre, j’ai tout donné sur la fin : ma course s’est terminée à 1 km de chez moi, je rentre en marchant tranquillement, sans même trottiner.
Au final, c’est pour moi une belle expérience : faire cette course en équipe a constitué une vraie motivation et m’a donné l’envie de renouveler l’expérience !

Mael Aka Bip-BipL’avis de Thibault :

Courir connecté pour la bonne cause, une première en ce qui me concerne ! Un challenge original qui mise avant tout sur l’esprit d’équipe. Pour moi qui cours depuis plusieurs années maintenant, c’était une manière de diversifier ma pratique de la course à pied. Miser sur deux tendances de fond (la démocratisation du running et celle des devices connectés) pour promouvoir une cause à défense, j’ai trouvé le positionnement très habile. Et surtout, derrière, un dispositif on ne peut plus simple : un système ouvert (pas d’application supplémentaire à installer, mais une synchronisation avec celles déjà disponibles sur le marché) et une liberté totale le jour de la course en terme de lieu et d’horaire. Rien qui ne vienne perturber les habitudes du runner régulier ! Une expérience très positive donc, en attendant la prochaine !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s