Reprise des activités

Ce matin après bientôt 4 mois sans courir ou presque j’ai réessayer de m’y mettre.

D’abord, je peux juste dire que je réalise encore plus à quel point ça me manque et à quel point je suis devenu accro à la course à pieds. Je vis d’autant plus mal cet arrêt forcé.

Courir ce matin c’était juste un moment de plaisir malgré la douleur toujours présente et qui ne semble pas décidée à me quitter.

Je me suis lancé pour une petite demi-heure sur un tapis de course pour limiter la casse liée aux chocs. C’est surtout la suture du ménisque qui risque de souffrir de ce traitement.

La vitesse réglée sur 10 km/h je juge cela suffisant et raisonnable (bordel… RAI-SON-NA-BLE …. Comme si ça ma caractérisait !). Je pars pour 30 minutes. Sur les 10 premières minutes la douleur au genou est normale… Elle ne bouge pas. C’est surtout ma cuisse qui souffre. J’ai pas mal perdu et j’ai compensé par ailleurs avec la jambe droite et je sens que cela affecte globalement la fluidité de ma course et que je garde mes foulées basses pour éviter de taper trop fort au sol.

A 10 minutes, douleur terrible dans le genou. Je tiens le choc. Rien d’alarmant non plus je pense sur le moment. Pendant 3 minutes je serre les dents et essaie de modifier ma foulée pour éviter la douleur.

Au bout de 3 minutes la douleur cesse et je cours de façon plus fluide. Je prends un réel plaisir pendant le temps qui reste. Je cours, je me vide la tête et sur les 10 dernières minutes j’augmente la vitesse à 10,5 puis 11 pendant les 5 dernières minutes.

Mon cardio se comporte bien. sur le 10 km/h je suis à 175 ce qui est un peu plus élevé que ma fréquence avant accident pour ce rythme mais ne me pose pas de problème sur la durée. Sur la fin je monte à 182. Un peu hait mais bon, on va dire que je ne suis pas dans le rouge pour une reprise.

Je suis vraiment heureux d’avoir pu tenir une demi-heure pour au final 5 km. 5 km…C’est un peu dur pour le moral d’avoir du réduite autant la distance mais ce serait clairement de la folie de faire plus.

Je ressors de la salle le sourire sur les lèvres en traînant un peu la jambe quand même. Je ressors surtout motivé pour finir de me soigner et essayer de faire disparaître cette douleur. Et je ressors avec à nouveau des projets de course qui je l’espère me mèneront en avril au semi-marathon d’Annecy.

Autre objectif de cette année. La Spartan Race et là je vais clairement en profiter pour entrainer tout le reste de mon corps.

Pour ça, je continue le cross training avec mon coach deux fois par semaine sur des sessions d’une heure. Les efforts sont hyper payants. J’ai pris du muscle, j’enchaîne 15 pompes sans sourciller alors qu’avant je peinais à en faire 5. J’ai retrouvé une vraie forme physique globalement et je me sens clairement bien mieux au quotidien (malgré cette put…. de douleur au genou)

La fin de la journée est moins glorieuse… Je traîne la patte et la moindre marche est une véritable horreur. Je croise les doigts pour que ce soit juste la douleur liée à la reprise et que mon corps reprenne le dessus. Au programme Tramadol et sac de glace. Repos de course pendant au moins deux jours.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s